Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Vaccination : Formation des professionnels de Santé de Mayotte

Communiqué de presse
Visuel
Vaccins interne
Suite à la mise à jour du calendrier vaccinal national, le réseau périnatal de Mayotte et l’ARS OI, ont organisé une formation destinée aux professionnels de santé sur le thème de la vaccination. Cet évènement, qui a mobilisé une soixantaine de participants, s’est tenu le 21 juin. Ce fut également l’occasion de revenir sur la campagne de vaccination qui s’est achevée le 30 juin.
Corps de texte

Les médecins, pharmaciens, infirmiers et sages-femmes de l’île étaient conviés à s’informer et échanger sur le nouveau calendrier vaccinal. Face aux enjeux de la vaccination sur l’île de Mayotte, les professionnels de santé sont venus nombreux.

L’évènement était animé par divers spécialistes :

  • Pr Bruno MARCHOU, PU-PH, pédiatre et spécialiste des maladies infectieuses et tropicales au Centre Hospitalier de Mayotte :

    • Le nouveau calendrier vaccinal et son application à Mayotte
    • Les vaccinations et la grossesse
  • Dr Soumeth ABASSE, Chef adjoint du Pôle Néonatologie-Pédiatrie au Centre Hospitalier de Mayotte
    • Les vaccinations et la prématurité
  • Dr Anne BARBAIL, médecin inspecteur de santé publique à l’ARS Océan Indien
    et Dr Marion SUBIROS, épidémiologiste à la Cire Océan Indien, Santé Publique France

    • Le point sur la campagne vaccinale en cours à Mayotte jusqu’au 30 juin
Vaccination : Formation des professionnels de Santé de Mayotte
© ARS Océan Indien

Ces deux heures d’information ont permis aux professionnels présents d’échanger, de faire part de leurs interrogations, et de partager l’importance d’un accès effectif de la population à la vaccination. La démarche a été appréciée de tous. Les professionnels de santé ont un rôle majeur dans la vaccination (sensibilisation, orientation, prise en charge, suivi…). Leur mobilisation est nécessaire à une meilleure couverture vaccinale pour Mayotte.

L’ARS Océan Indien rappelle l’importance d’une bonne couverture vaccinale pour l’ensemble de la population, et particulièrement les enfants, afin de prévenir efficacement des maladies graves, parfois mortelles, et qui sont aujourd’hui largement évitables.