Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Santé sexuelle : campagne de communication sur la contraception à Mayotte

Appel à projets / candidatures
Environnement, santé publique et prévention
Statut
En cours d'attribution
Visuel
Visuel Périnatalité, IVG, sexualité
Accroche
Afin de faciliter l'accès à l’information sur la contraception et la capacité à planifier les naissances, l'ARS Océan Indien et le Réseau Périnatal de Mayotte vont réaliser une campagne de communication sur la contraception qui sera lancée fin 2019. REPEMA, le porteur du présent marché, recherche une agence de communication pour accompagner sa conception et sa mise en œuvre.
Corps de texte

Objectifs

La campagne de communication attendue vise à « améliorer l’information sur l’accès à la contraception des femmes en âge de procréer et des hommes, en renforçant le lien entre « contraception » et « libre choix ».

Le titulaire doit proposer une stratégie de communication ambitieuse et des outils de communication adéquats, la faire approuver par le comité de pilotage du projet et la mettre en œuvre avec une organisation performante.

Calendrier

La campagne de communication devra être lancée début novembre 2019 (première quinzaine de novembre) et s’inscrire dans un programme d’action de 3 ans, selon un rythme et des modalités qui devront être détaillés dans l’offre.
 

Cibles de la campagne

Cible principale
Les femmes en âge de procréer (15-49 ans) et les hommes sur le territoire de  Mayotte

Cible secondaire
Les adolescents (12-25 ans)
 

Résultats attendus

Il est attendu que cette campagne :

  • Délivre des messages associant « contraception » et « libre choix »  de concevoir
  • Mobilise les relais d’opinion pour qu’ils s’approprient les messages et qu’ils les diffusent et les transmettent
  • Adapte les messages de prévention au public cible, notamment auprès des adolescents
  • Renforce le lien entre la contraception et la notion de « santé des femmes », « qualité de vie des femmes ». Sans être exhaustif, l’agence de communication pourra s’inspirer de campagnes menées dans d’autres pays autour de la prévention des grossesses à risque pour les mères (campagne menée au Tchad autour des « 4T » : trop tôt, trop tard, trop fréquentes, trop nombreuses…).

Sans être exhaustif, il est attendu que le public-cible :

  • Découvre les différents moyens de contraception et ait le choix d’y recourir : à Mayotte, le niveau de connaissance des femmes et des hommes sur les contraceptifs est faible. En milieu scolaire, la contraception est abordée avec les élèves, qui représentent un public captif et accèdent – même de manière partielle – à l’information. A l’inverse, certains publics sont particulièrement éloignés des dispositifs de prévention, qu’il s’agit de sensibiliser en mobilisant des moyens de communication innovants.
  • Connaisse l’offre en contraceptifs de proximité : à Mayotte, les lieux de prescription et de délivrance sont peu identifiés.
  •  Adopte de nouveaux comportements : 33% des femmes n’ont jamais utilisé de contraception (Plan périnatalité – ARS OI, 2016)

Les prestations attendues se décomposent en 10 postes  :

  1. Stratégie et coordination
  2. Création et concept graphique de la campagne
  3. Médiatisation, relations presse & publiques
  4. Production de contenus : banque image, spots TV, spots radio, affichage, réseaux sociaux
  5. Création d’outils : PLV & goodies
  6. Impression
  7. Evénementiel
  8. Achats d’espaces (radio, TV, web, presse écrite)
  9. Bilan de la campagne
  10. Animation des leaders d’opinion

La réponse devra se faire sur les 10 postes.

Il est attendu que l’agence de communication propose également une communication autour d’un temps fort, qui sera éventuellement remobilisé au cours de l’année (réseaux sociaux, évènements ponctuels…).

Il est demandé à l’agence de communication de réaliser un calendrier prévisionnel des actions menées durant la campagne.

Pièces à fournir

  • Réponses aux prestations attendues,
  • Présentation de l’agence et son organisation générale (RH, domaine d’intervention du ou des salariés, spécificités de l’agence, équipe projet, …)
  • Références
  • Méthodologie de travail
  • Calendrier et planning de la campagne de communication
  • Devis détaillés pour les 10 postes
  • Plan média
     

Conditions de participation

Pour mener à bien la campagne, une seule personne de l’agence devra être référent du projet sur l’ensemble de la durée de campagne de communication. L’agence proposera également un protocole de validation des différentes étapes en lien avec Repema et l’ARS OI.

D’autre part, un candidat dont le siège social n’est pas situé à Mayotte devra s’engager à assurer une présence régulière à Mayotte.
 

Critères d’évaluation de l’offre 

  • 40% la créativité et la stratégie (qualité des visuels proposés, temporalité du projet,…)
  • 30% l’équipe projet,
  • 30% le prix.
     

Conditions relatives au marché 

  • 30% : à la commande,
  • 40% : avant le début de la campagne,
  • 30% : à la fin de la campagne de communication.
     

Remise des offres 

Tous les documents demandés devront être transmis en mains propres ou par voie postale, sous format papier et électronique (clé USB), à l’adresse ci-dessous au plus tard le vendredi 5 juillet 2019 à 16h00.

REPEMA
Immeuble Anakao – appartement 4
10 route de Cavani – 97600 Mamoudzou

Les dossiers devront impérativement porter la mention
« Ne pas ouvrir, marché : campagne de communication - Contraception ».

Tout dossier incomplet, ou réceptionné en retard, ne sera pas traité.

Aller plus loin

Contact

Contenu

 

REPEMA

Zainaba MALIDI
📞 02 69 62 28 15
Envoyer un courriel

ARS Océan Indien

Julien THIRIA
📞 02 69 63 87 27
Envoyer un courriel