Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Pose de la première pierre de la station de potabilisation Leveneur – Le Tampon

Actualité
Santé environnementale
Date de publication
Visuel
Pose de la première pierre de la station de potabilisation Leveneur
Dans le cadre du Plan d’actions Eau Potable 2016-2022, la CASud, soutenue par l'ARS Océan Indien et la Préfecture de La Réunion, s’est engagée dans un programme d’amélioration de l'alimentation en eau potable sur son territoire. La première pierre de l’usine de potabilisation a été posée le 14 août 2019 au Tampon.
Corps de texte

Face à la persistance d’une fourniture d’eau de qualité sanitaire insuffisante à La Réunion, particulièrement après les épisodes pluvieux, l’ARS Océan Indien a élaboré un plan d’action « Eau Potable », couvrant la période 2016-2022, et validé par le Préfet.

Ce plan prévoit d’agir sur trois leviers :

  • un volet règlementaire consistant dans le rappel aux communes de leurs obligations en matière de fourniture d’eau potable en quantité et qualité suffisantes ;
  • un volet d’investissement, soutenant les efforts des communes dans les travaux de potabilisation de l’eau par la mobilisation de subvention de l’Europe, de l’Etat, de l’Agence de l’Eau et de la Région, avec un accompagnement technique de l’ARS ;
  • un volet de sensibilisation de la population sur les enjeux sanitaires d’une eau de qualité, avec la mise en place d’un site internet eaudurobinet.re délivrant des informations sur la qualité sanitaire de l’eau distribuée, selon le lieu d’habitation, et des conseils.

Des aides financières sont allouées de manière à inciter les collectivités à réaliser les investissements nécessaires sur leur territoire. Plusieurs types de subventions leurs sont proposées, en fonction des caractéristiques de leurs projets.

Pour les réseaux de plus de 5 000 habitants (environ 85 M€ de travaux potentiels)

  • Crédits européens (FEDER 2014/2020) : 45,97 M€ sont dédiés à la réalisation et l’extension d’usines de potabilisation ;
  • Crédits locaux du Conseil Régional : 4 M€ contribuent à la contrepartie nationale du FEDER
  • Crédits d’Etat (Contrat de plan Etat/Région 2015/2022) : 3,6 M€ contribuent à la contrepartie nationale du FEDER

Pour les réseaux de moins de 5 000 habitants (environ 15 M€ de travaux potentiels)

  • Crédits locaux de l’Office de l’Eau (Programme 2016/2021) : 10,84 M€ en faveur des usines de potabilisation, créations de captages et extensions de réseaux pour desserte de hameaux non alimentés
  • Crédits d’Etat (Contrat de plan Etat/Région 2015/2022) : 5,6 M€ dédiés aux usines de potabilisation, pour cofinancer le programme de l'Office de l'Eau.

Au total, les aides financières sont de nature à subventionner environ 100M€ de travaux, pour équiper les réseaux prioritaires de l’île avec des usines de potabilisation. A ce jour, 72% de l’ensemble des crédits fléchés pour la potabilisation ont été engagés et attribués.

A ce jour, 11 collectivités ont bénéficié de subventions.

Parmi les 29 projets d’unités de potabilisation, lancés dans le cadre du plan :

  • 13 unités ont été mises en service (Salazie, Sainte-Marie, Avirons/Tévelave),
  • 9 ont fait l’objet d’une attribution de marchés travaux en 2018 / 2019,
  • 7 appels d’offres sont en cours d’élaboration.

L’ensemble des travaux réalisés ou en cours (marchés notifiés) s’élèvent à 76,5 M€ (22 stations).

Le service Santé Environnement de l’ARS Océan Indien, pour La Réunion, assure la conduite de ce plan et l’accompagnement des communes.

L’état d’avancement du plan eau potable 2016/2022 est estimé aux ¾.

Réalisation d’une unité de traitement d’une capacité de 30 000 m3/jour, pour un coût de l’ordre de 20 M€ HT

La CASUD investit dans la construction d’une station de potabilisation pour l’amélioration de la qualité de l’eau au Tampon.

La livraison en mars 2021 de la station mettra fin aux restrictions d’usage de l’eau distribuée, qui donnaient lieu aux traditionnels messages d’alertes lors des épisodes pluvieux. Les habitants du Tampon pourront désormais accéder à une eau claire et limpide toute l’année. Les travaux démarrent au mois d’août 2019.

    Les étapes de traitements
    La ressource servant à l’alimentation en eau potable de la commune du Tampon est une eau d’origine superficielle. Aujourd’hui, en l’absence d’un procédé de traitement permettant sa clarification, cette ressource est particulièrement vulnérable en cas de fortes pluies, et des problèmes de turbidité peuvent apparaître ponctuellement (entraînement de terre et de particules en suspension). La future station de potabilisation apportera une réponse à cette problématique.

    Le futur procédé de traitement sera le suivant :

    • Pré-minéralisation
    • Coagulation / floculation
    • Décantation
    • Filtration sur sable
    • Correction de pH
    • Chloration

    En améliorant la qualité de l’eau pour plus de 60 000 personnes, Leveneur deviendra la plus grosse unité de potabilisation inscrite au plan eau potable 2016-2022.

    Conférence de presse: Pose de la première pierre de la station de potabilisation Leveneur

    La pose de la première pierre de l’usine de potabilisation Leveneur au Tampon s’est déroulée ce 14 août en présence de :

    • M. André Thien Ah Koon, Maire du Tampon et Président de la CASUD
    • M. Etienne BILLOT, Directeur Général Adjoint de I'ARS Océan Indien
    • M. Lucien GIUDICELLI, Sous-préfet de Saint Pierre
    • M. Bachil VALY, représentant de la Région Réunion