Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Pose de la première pierre de la station de potabilisation de Bras-Panon

Communiqué de presse
Visuel
Visuel-Eaux potable à Bras-Panon
Dans le cadre du Plan d’actions Eau Potable, la commune de Bras-Panon soutenue par la Préfecture de La Réunion et l'ARS Océan Indien a décidé de mettre en oeuvre un programme d’amélioration de l'alimentation en eau potable sur son territoire. Une première usine de potabilisation a été inaugurée le 14 juin 2018 au Bras des Lianes.
Corps de texte

Garantir une eau de qualité au robinet 24h/24

Un système d’aides financières a été mis en oeuvre de manière à inciter les collectivités à réaliser les investissements nécessaires sur leur territoire. Plusieurs types de subventions leurs sont proposées, en fonction des caractéristiques de leurs projets :

Pour les réseaux de plus de 5 000 habitants
(environ 85 M€ de travaux potentiels)

  • Crédits européens (FEDER 2014/2020) : 45,97 M€ sont dédiés à la réalisation et l’extension d’usines de potabilisation ;
  • Crédits locaux du Conseil Régional : 4 M€ contribuent à la contrepartie nationale du FEDER
  • Crédits d’Etat (Contrat de plan Etat/Région 2015/2020) : 3,6 M€ contribuent à la contrepartie nationale du FEDER

Pour les réseaux de moins de 5 000 habitants
(environ 15 M€ de travaux potentiels)

  • Crédits locaux de l’Office de l’Eau (Programme 2016/2021) :
    10,84 M€ en faveur des usines de potabilisation, créations de captages et extensions de réseaux pour desserte de hameaux non alimentés
  • Crédits d’Etat (Contrat de plan Etat/Région 2015/2020) : 5,6 M€ dédiés aux usines de potabilisation, pour cofinancer le programme de l'Office de l'Eau

Au total, les aides financières sont de nature à subventionner environ 100M€ de travaux, pour équiper les réseaux prioritaires de l’île avec des usines de potabilisation.

A ce jour, 23% de l’ensemble des crédits fléchés pour la potabilisation ont été engagés et attribués.

Des demandes de financement d’usines de clarification attribuées

6 collectivités ont bénéficié de subventions :

  • Salazie, Bras-Panon et Saint-Leu, au titre des fonds européens FEDER, pour la création d’usines de potabilisation desservant plus de 5 000 habitants.
  • Sainte-Marie, Les Avirons et CASud (Entre Deux), au titre des aides de l’Office de l’eau et de l’Etat, pour la création d’usines de clarification desservant moins de 5 000 habitants.

La commune de Bras-Panon est desservie par une ressource superficielle unique : le captage du Bras des Lianes, situé en pleine forêt dans un environnement naturellement protégé. Une canalisation primaire permet d’alimenter gravitairement l’ensemble du réseau de Bras-Panon, à l’exception d’un surpresseur permettant de desservir les quelques habitations.

Le réseau est équipé de 2 unités de stockage : le réservoir de Bellevue comprenant 2 cuves de 1 000 m3 et le réservoir Paniandy d’une capacité de 2 000 m3. Un troisième réservoir non utilisé de 1 000 m3 situé à la Caroline a fait l’objet d’un diagnostic et pourrait être intégré à terme dans le fonctionnement du réseau actuel.

Réalisation d’une unité de traitement d’une capacité de 5 000 m3 / jour

La municipalité investit dans la construction d’une station de potabilisation pour l’amélioration de la qualité de l’eau à Bras-Panon. Cet ouvrage remplacera de manière définitive les équipements actuellement en place pour le traitement de l’eau du captage du Bras des Lianes, et notamment l’Unité Mobile de Traitement provisoirement installée par Runéo en 2016 pour une meilleure gestion de la qualité de l’eau lors des épisodes de fortes pluies.

La livraison en juillet 2019 de la station mettra fin aux restrictions d’usage de l’eau distribuée, qui donnaient lieu aux traditionnels messages d’alertes lors des épisodes pluvieux. Les Panonnais pourront désormais accéder à une eau claire et limpide toute l’année. Les travaux démarrent au mois de juillet 2018 pour une durée de 12 mois. Elle sera implantée à hauteur du Bras des Lianes et traitera l’eau provenant de l’actuel captage qui dessert toute la commune.

Le respect de l'environnement sera pris bien sûr en compte. La station sera dotée d’une toiture végétalisée avec des façades en parement de gabion, afin de s’intégrer harmonieusement dans le paysage.
La station aura une capacité de traitement de 5000 m3 / jour afin de permettre l’accès à une eau potable 24 heures / 24 et 7 jours sur 7, y compris en cas de fortes pluies.

Les étapes de traitements

La ressource servant à l’alimentation en eau potable de la commune de Bras-Panon (captage du Bras-des-Lianes) est une eau d’origine superficielle. Aujourd’hui, en l’absence d’un procédé de traitement permettant sa clarification, cette ressource est particulièrement vulnérable en cas de fortes pluies, et des problèmes de turbidité peuvent apparaître ponctuellement (entraînement de terre et de particules en suspension). La future station de potabilisation apportera une réponse à cette problématique.

Le futur procédé de traitement sera le suivant :

  • Pré-minéralisation
  • Coagulation / floculation
  • Décantation
  • Filtration sur sable
  • Traitement de la coloration (tanins d’origine naturelle) par du CAP (charbon actif en poudre)
  • Correction de pH
  • Chloration

L’unité de traitement comprendra également un système de traitement des eaux de lavage avant rejet dans le milieu naturel et une déshydratation des boues, avant évacuation. 

Visuel-Eaux potable à Bras-Panon , Conférence de presse

Une conférence de presse s'est tenue ce 14 juin en présence de :

  • Daniel GONTHIER, Maire de Bras-Panon
  • Frédéric JORAM, Secrétaire Général de la préfecture
  • Dr François CHIEZE, Directeur de la Veille et Sécurité Sanitaire à I'ARS Océan Indien
  • Bachil VALY, Conseiller régional
  • Georges ROUDON, Responsable de l’agence OTV de La Réunion