Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Ouverture du 1er centre de santé à Mayotte

Communiqué de presse
Visuel
L'équipe ONAKIA
Le centre de santé « ONAKIA », premier centre de santé à Mayotte, ouvre ses portes ce lundi 3 septembre. Situé à Kawéni, il vient compléter l’offre de soins pour la prise en charge des pathologies de l’ouïe et de la vision à Mayotte.
Corps de texte

Régis par le Code de la Santé Publique, les centres de santé sont définis comme « des structures sanitaires de proximité, dispensant des soins de premier recours et, le cas échéant, de second recours et pratiquant à la fois des activités de prévention, de diagnostic et de soins, au sein du centre, sans hébergement, ou au domicile du patient. Ils assurent, le cas échéant, une prise en charge pluriprofessionnelle, associant des professionnels médicaux et des auxiliaires médicaux. » (Art. 6323-1 CSP).

L’accroissement du nombre de centres de santé sur le territoire national fait partie des priorités du Plan d’Egal Accès aux Soins lancé depuis octobre 2017 par la ministre des solidarités et de la santé, afin de renforcer l’offre de soins de premier recours et de lutter contre la désertification médicale.

Les centres de santé doivent réaliser principalement des prestations remboursables par l’assurance maladie.

Ils peuvent adhérer à l’Accord National des Centres de Santé de l’Assurance Maladie. Ils bénéficient alors d’une rémunération, fonction d’indicateurs relatifs à l’accès aux soins, à la coordination et à la qualité des prises en charges, ou à  la vulnérabilité des patients.

Les professionnels exerçant dans le centre de santé sont des salariés.

Le Centre de Santé « ONAKIA », situé au rond-point El Farouk de Kawéni, est la  première structure de ce type bénéficiant d’une labellisation par l’ARS dans l’Océan Indien.

A compter du 3 septembre 2018, le Centre de santé ouvrira tous les jours du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h, ainsi que le samedi matin de 8h à 12h. Il propose une prise en charge des patients autour des spécialités ORL, de l’ouïe et de la vision. Jusqu’alors, seul le CHM disposait de spécialistes en ophtalmologie et ORL.

L’île de Mayotte connaît une faible densité médicale, avec 24 médecins généralistes libéraux et 5 spécialistes soit une densité moyenne de 11 médecins libéraux pour 100 000 habitants. L’ensemble du territoire est ainsi considéré comme particulièrement fragile en matière de densité médicale.

Aussi, l’ARS OI mobilise les mesures nationales et le Fonds d’Intervention Régional pour faciliter l’installation de nouveaux praticiens dans l’île, et ouvrir des structures d’exercice coordonné entre professionnels de santé de ville.

L’ARS OI a donc souhaité faciliter, dès les débuts, la constitution de ce centre de santé, en accompagnant  l’équipe ONAKIA dans la rédaction de son projet, et en accordant une aide financière à l’acquisition des matériels médicaux ophtalmologistes, ORL, et de télémédecine.

L’ARS Océan Indien va poursuivre son soutien au développement de l’offre de soins de ville à Mayotte. Deux Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) ont ainsi été labellisées l’année dernière, et plusieurs autres projets sont en cours d’accompagnement.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Cybèle FOOLCHAND 
Envoyer un courriel