Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Organisation de l’ETP

Article
Visuel
Visuel ETP 1
La mise en œuvre de l’ETP repose sur un programme personnalisé, basé sur une évaluation des besoins éducatifs permettant de choisir, avec le patient, les compétences à développer prioritairement pour répondre à sa maladie chronique.
Corps de texte

Plusieurs séances, collectives ou individuelles, aident le patient et/ou ses proches à acquérir des compétences en lien avec la stratégie thérapeutique et le projet de vie du patient.
Mis en œuvre par une équipe pluri-professionnelle formée à l’ETP, le programme peut s’étendre sur une durée de plusieurs mois. Il mobilise des ressources éducatives variées et nécessite un partage des informations nécessaires à la coordination ou à la continuité des soins ou au suivi du patient.

Offre d’ETP initiale

Elle suit l’annonce du diagnostic ou une période de vie avec la maladie, sans prise en charge éducative, ou est proposée à la suite d’un incident qui a amené le patient à consulter en urgence ou à être hospitalisé.
 

Offre d’ETP de renforcement

Elle fait suite à une éducation thérapeutique initiale. Elle est une forme d’ETP continue, qui consolide les compétences du patient et les actualise ; elle permet d’encourager le patient dans la mise en œuvre de ses compétences, et de soutenir son projet de vie.
 

Offre d’ETP de reprise

Elle est nécessaire en cas de difficultés dans l’apprentissage, d’acquisition partielle ou de non-acquisition des compétences négociées avec le patient, de modifications de l’état de santé du patient, de changements du contexte et des conditions de vie, ou lors du passage des âges de l’enfance à l’adolescence puis à l’âge adulte.

L’ETP est un dispositif de santé récent qui tend à se structurer en quatre niveaux.

  1. L’ETP intégrée aux soins et réalisée par un professionnel de santé 
    Elle est d’autant plus pertinente que le professionnel de santé adopte une posture éducative qu’il aura pu approfondir lors d’une formation spécifique. Elle est aussi le relais d’une éducation thérapeutique pratiquée dans le cadre d’un programme.
  2. L’ETP de proximité dispensée par des professionnels de premier recours 
    Cette éducation thérapeutique de première intention ou initiale s’adresse aux patients atteints de maladies chroniques sans complication et relativement stabilisées, et concerne notamment les pathologies fréquentes comme le diabète et les affections cardio-vasculaires.
    Elle est mise en œuvre en proximité par un opérateur territorial, qui assure :
    - la gestion,
    - le suivi et l’évaluation du programme,
    - le recrutement des professionnels effecteurs des séances,
    - l’organisation des séances...
    Cette organisation permet de répondre d’une part aux besoins des personnes porteuses d’une maladie chronique, d’autre part, aux demandes des professionnels de santé du premier recours de pouvoir s’impliquer plus dans l’ETP sans avoir la charge de gérer en propre un programme d’ETP.
  3. L’ETP territorialisée dispensée par des structures coordonnées 
    Elle est mise en œuvre par les maisons de santé, les communautés professionnelles territoriales de santé, les associations, les organismes d’Assurance Maladie obligatoires et complémentaires et concerne les patients atteins de maladies chroniques en situation complexe (pluri-pathologies, complications médicales et/ou psychosociales).
    Elle permet la mise en œuvre de programmes plus élaborés mobilisant des ressources complémentaires et mutualisées (atelier alimentation, activité physique adaptée, compétences psychologiques,…).
  4. L’ETP en établissements de santé 
    Elle concerne les prises en charge lourdes et complexes et les pathologies rares.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Dr Jean-Marc SIMONPIERI 
Envoyer un courriel

Dr Etienne GAGNEUR 
Envoyer un courriel