Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Les résultats de l’appel à projet FIR : une aide pour soutenir l’innovation en santé

Actualité
Visuel
Visuel AAP FIR
En juin, l’ARS Océan Indien a lancé le premier appel à projets Innovation mobilisant le Fonds d’Intervention Régional (FIR). Au total, 33 projets innovants ont été retenus à La Réunion et à Mayotte, pour un montant de 3 272 720 €.
Corps de texte

Le Fonds d’Intervention Régional (FIR) finance des actions et des expérimentations dans le cadre de la performance, de la qualité, de la coordination et de la permanence des soins, de la prévention et de la promotion de la santé, ainsi que de la sécurité sanitaire.

Pour l’année 2017, l’ARS Océan Indien a retenu de procéder par appel à projet, pour faire émerger des projets innovant et de nouveaux promoteurs, sur un nombre limité de priorités régionales, complémentaires des actions déjà développées.

Lancé en juin et ouvert à tous les acteurs de santé à La Réunion et à Mayotte, il a porté sur trois axes, en lien avec les priorités de santé de l’Agence pour cette année :

  • l’innovation thérapeutique dans les établissements de santé ;
  • le développement de nouveaux modes de prévention et de promotion de la santé ;
  • l’innovation organisationnelle des prises en charge, et l’accompagnements des personnes âgées et des personnes handicapées.

Suite à l’appel à candidatures, 33 projets ont été retenus pour un montant de 3 272 720 € :

  • 7 projets seront mis en œuvre à Mayotte, pour un montant de 550 000 €
  • 26 projets seront mis en œuvre à La Réunion, pour un montant de 2 722 720 €.

Consulter la liste complète des projets retenus
 

Ces projets s’articulent autour des thématiques suivantes :

  • Innovations thérapeutiques dans les établissements de santé
  • Prévention et promotion de la santé :
    - Lutte contre les addictions
    - Promotion de la santé sexuelle
    - Santé mentale
    - Santé environnementale
    - Perte d’autonomie
  • Innovations organisationnelles des prises en charge et accompagnements :
    - Développement de la chirurgie ambulatoire
    - Renforcement de l’accès à la santé des personnes en situation de handicap
    - Nouveaux modes d’accompagnement des personnes âgées ou handicapées

Ces projets seront évalués, tant dans leur mise en œuvre que dans leurs résultats, afin d’apprécier l’intérêt de les généraliser et de capitaliser les compétences et expériences acquises à cette occasion.