Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Journée mondiale de l’Autisme le 2 avril : point sur les actions menées à La Réunion

Communiqué de presse
Visuel
visuel Autisme
On estime à 95 le nombre de naissances avec autisme par an à La Réunion. Le 2 avril se déroulera la journée mondiale de l’Autisme. C’est l’occasion pour l’ARS Océan Indien (ARS OI) de rappeler les actions menées, avec de nombreux acteurs, en faveur des personnes autistes et de leur famille dans le département.
Corps de texte

Chiffres-clés de l’Autisme

La prévalence estimée pour les TED (troubles envahissants du développement) dont l’autisme est de 6 à 7  pour 1 000 personnes de moins de 20 ans soit environ une naissance sur 150. Ce chiffre porte à 95 le nombre annuel de nouveau-nés avec autisme à la Réunion.

Un plan d’actions régional

Dans le cadre du 3ème Plan Autisme 2013-2017, l’Agence a adopté un plan d’actions régional Autisme  pour La Réunion et pour Mayotte  en septembre 2014, à l’issue d’une large concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. Ainsi, plusieurs actions ont été menées dans le but d’apporter des réponses adaptées aux besoins des personnes souffrant de troubles envahissants du développement, autour de 5 thématiques :

  • Garantir les conditions d’accès à un repérage, un diagnostic et des interventions précoces
  • Accompagner la scolarisation des enfants
  • Favoriser la formation et l’insertion professionnelle des jeunes et des adultes
  • Apporter aux familles et aux aidants soutien et droit au répit
  • Renforcer la qualité des accompagnements

Dans le cadre du déploiement du plan d’action, feuille de route en matière d’autisme pour l’ensemble des acteurs, l’ARS Océan Indien a réalisé diverses actions, notamment :

  • La structuration d’un réseau de diagnostic et d’intervention précoce, coordonné par le Centre de Ressources Interrégional pour l'Autisme (CRIA), sur trois niveaux (dépistage, diagnostic, soutien). Cette orientation s’est traduite par :
  • la labellisation de trois équipes de diagnostic de proximité Autisme dits « EDAP » (une par territoire de santé) ;
  • la création de deux Unité d’Enseignement Maternelle (UEM) en 2014 au Sud de la Réunion et en 2016 dans le Nord. L’objectif de ce dispositif est d’offrir aux plus jeunes enfants les conditions d’une scolarisation réussie. A cet effet, l’ARS OI mobilise, en soutien de l’enseignant relevant de l’Education Nationale, une enveloppe complémentaire de 280 000 € par UEM permettant le recrutement de professionnels médico-sociaux ;
  • l’installation de 24 places en services d'éducation spéciale et de soins à domicile  (SESSAD) au titre de l’accompagnement précoce des enfants de moins de 6 ans (appel à projet au cours du second trimestre 2017) ;
  • Le soutien de la scolarisation des enfants, au travers de la création de 16 places de SESSAD en faveur des enfants de 6 à 16 ans (appel à projet au cours du second trimestre 2017) ;
  • L’amélioration de la qualité des accompagnements au sein des établissements et services médico-sociaux existants, par la mobilisation d’une enveloppe de renforcement spécifique, allouée aux opérateurs en 2017. Par ailleurs, il est à noter que l’Agence a développé l’offre d’unités dédiées via la création de 22 places en Institut médico-éducatif (IME) pour les enfants et de 6 places en maison d'accueil spécialisée (MAS) pour les adultes en 2016 ;
  • Le renforcement des solutions de répit en faveur des familles et des aidants se concrétisant par la création de 15 places d’accueil temporaire, dispositif rédigé de manière concerté avec les 3 associations représentant les familles sur l’île afin de prendre en considération aux mieux leurs attentes (appel à candidature au cours du second trimestre 2017);
  • Le soutien de l’insertion professionnelle des personnes avec TED par la création de 2 places de SESSAD dédiées aux jeunes autistes scolarisés âgés de 16 à 20 ans (appel à projet au cours du second trimestre 2017).

Le Centre de Ressources Interdépartemental Autisme (CRIA) est l’un des acteurs essentiels de la déclinaison des actions du plan. Cheville ouvrière de l’exécution des orientations du plan d’actions régional 2013-2017, il a pour mission de coordonner les ressources sur les territoires et d’animer le réseau des acteurs impliqués :

  • l’ARS Océan Indien
  • Les services de l’Etat dont le Rectorat et la Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la
  • Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIECCTE) ;
  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) ;
  • Le Conseil Départemental ;
  • Les opérateurs de santé (Centre Hospitalier, établissements et services médico-sociaux,
  • professionnels de santé libéraux…)
  • Les associations d’usagers.

Le CRIA a signé une nouvelle convention de partenariat avec le CHU en date du 10 février 2017 afin de consolider le travail de collaboration mené entre les deux entités.

L’élaboration du Plan d’action régional a reposé sur une mobilisation de l’ensemble des acteurs concernés et a conduit à nourrir les orientations régionales retenues.

Afin de réaliser un suivi de la mise en œuvre du plan, l’ARS OI a rassemblé le CTRA le 25 octobre 2016 sous l’égide du Directeur Général de l’ARS. Cette instance est composée des partenaires institutionnels, des représentants des familles et des usagers ainsi que des opérateurs de santé. La tenue de ce comité a été notamment l’occasion de rendre compte de l’état d’avancement du plan.

L’ARS OI est associée par l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS), à l'évaluation du 3ème  plan Autisme national. L’Agence sera également partie prenante des réflexions nationales qui démarrent sur l'élaboration du 4ème  plan.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Huguette YONG-FONG
02 62 93 94 93
06 92 65 48 66
Envoyer un courriel

Cybèle FOOLCHAND
02 69 61 83 03
Envoyer un courriel

Niçoise VIDOT
0262 93 94 55
Envoyer un courriel

Mots clés

Maladie Médico-social Chiffres / Statistiques Réunion