Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

In Extenso

Etude et rapport
Date de publication
Visuel
visuel In Extenso
In Extenso est la publication de la Plateforme d’Informations des Etudes en Santé (PIES) regroupant l'ARS Océan Indien, la Cire OI et l'ORS OI. Vous trouverez dans cette rubrique leurs études conjointes menées .
Corps de texte

L’enquête Migrations-famille-vieillissement à Mayotte en 2015 livre ses résultats sur l’état de santé de la population et la couverture santé.

Réalisée en partenariat avec l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED). Cette étude permet de distinguer les différents profils de population en fonction de leur état de santé et de leur couverture santé. Elle révèle l’analyse des données de l’enquête Migrations-Famille-Vieillissement.
Pour en savoir plus consultez la publication en bas de page
 

A Mayotte, la santé périnatale est une priorité de santé publique.L'ARS Océan Indien  a souhaité s'appuyer sur l’enquête nationale périnatale 2016 menée par l’INSERM, pour réaliser un état des lieux approfondi de la situation en périnatalité sur le département.

Réalisée par une équipe d’enquêtrices du centre hospitalier de Mayotte, l’étude a été menée auprès d’un millier de mères ayant accouché dans les 5 maternités de l’île, entre le 14 mars et le 17 avril 2016.

Des enquêtes nationales périnatales sont réalisées régulièrement par l’Institut National de la Santé et la Recherche Médicale (INSERM) pour disposer des indicateurs nécessaires à l’orientation des politiques de prévention et de soins aux femmes enceintes et aux nouveau-nés. Ces enquêtes portent, à l’échelle nationale, sur la totalité des naissances survenues pendant une semaine.

Les résultats publiés aujourd’hui permettent de disposer d’indicateurs et d’apprécier les évolutions de la santé périnatale (depuis la précédente enquête menée en 2010). Ces indicateurs périnataux sont nécessaires à l’orientation des actions afin d’améliorer la prévention, le suivi et les soins dédiés aux femmes enceintes et aux futurs nouveau-nés à Mayotte.

L’étude « gramoune care » a été réalisée par l’ARS Océan Indien, le Collège des Généralistes Enseignants de l’Océan Indien et le Département de Médecine Générale, auprès de 875 personnes âgées de 65 ans et plus vivant à domicile à La Réunion. Elle apporte un éclairage sur l’état de santé et les conditions de vie de nos « gramounes ».

Les résultats de cette enquête pourront nourrir notre réflexion dans la mise en oeuvre et le suivi de nos actions collectives de prévention dans le prolongement de la loi d’adaptation de la société au vieillissement. La prévention et le repérage de la perte d’autonomie constituant un axe fort d’intervention qui nécessite la mobilisation d’une pluralité d’acteurs.

Principaux résultats :

  • Un tiers des gramounes déclarent de faibles ressources financières avec moins de 800 € mensuel au sein de leur foyer et 26% déclarent y arriver difficilement.
  • Les séniors s’appuient essentiellement sur leur famille avec une aide intergénérationnelle bien présente et principalement non financière.
  • Huit gramounes sur dix déclarent être satisfaits de leur mode de vie actuel et souhaitent rester dans leur logement pour les années à venir.
  • Un gramoune sur deux consulte un médecin au moins une fois par mois et 46% d’entre eux consomment au moins trois médicaments par jour.
  • 46% des séniors ont un risque de dépression, 32% un risque de troubles de la mémoire, 23% un risque de dénutrition et 14% un risque de chute.

 

Comment les Réunionnais perçoivent-ils leur état de santé ? Quels sont les problèmes de santé qu’ils rencontrent ? Comment accèdent-ils aux soins ?
Afin de mieux connaître la perception et les comportements des Réunionnais vis-à-vis du système de santé, l’ARS OI, la CGSS, le RSI, la DRSM et l’UNOCAM ont lancé en 2014 une enquête auprès de la population.
Les résultats publiés ce 23 septembre vont permettre d’adapter les politiques locales de santé afin de renforcer l’accès aux droits, aux services et aux soins et de mieux répondre aux besoins de santé de la population.

Le Baromètre Santé DOM permet d’avoir des connaissances actualisée sur la perception et les comportements des réunionnais, et notamment sur :

  • les comportements alimentaires des réunionnais,
  • le statut pondéral des réunionnais,
  • la prévalence et les facteurs associés au diabète déclaré à La Réunion,
  • les comportements de diagnostic, de prise en charge et de suivi médical des personnes diabétiques.

L’enquête a été réalisée par entretien téléphonique auprès de 2094 réunionnais âgés de 15 à 75 ans dont 1255 femmes (52%) et 839 hommes (48%). La moyenne d’âge des personnes interrogées est de 40 ans.

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter par courriel : 
Envoyer un courriel

En collaboration avec le Centre Hospitalier Universitaire de La Réunion, des médecins du réseau sentinelle, et dans le cadre des travaux de la Plateforme d'Information des Etudes en Santé (PIES), la Cire Océan Indien a réalisé une étude restrospective pour déterminer quels sont les virus ou bactéries expliquant les syndrômes grippaux  vus en consultation à La Réunion durant la période 2011 - 2012.

Il ressort des résultats de l'étude que les virus grippaux ne sont pas les seuls responsables de ces manifestations. Il existe en effet une circulation importante de multiples pathogènes respiratoires à la Réunion tout au long de l’année dont certains ont une circulation saisonnière.
Il semble donc indispensable de disposer d'outils pour établir des diagnostics différentiels pour expliquer l'étiologie des symptômes.

Ces résultats seront présentés par Elise Brottet, épidémiologiste à la Cire Océan Indien, lors du congrès Escaide (congrès européen d'épidémiologie des maladies infectieuses) qui se tiendra à  Stockholm, du 5 au 7 novembre 2014.

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter par courriel :
Envoyer un courriel

Consacrée à l’évolution des cancers à La Réunion jusqu’en 2011, réalisée conjointement par l'ARS OI, le Réseau Régional ONCORUN, la structure de gestion des dépistages organisés Run dépistages, le CHU et le Registre des Cancers de la Réunion, cette étude apporte un éclairage sur l’évolution de la situation dans l’île.
Elle montre que sur la période 2009/2011, plus de 14 000 personnes ont été traitées pour un diagnostic de cancer.

L’Académie de La Réunion et l’ARS OI ont réalisé une étude conjointe durant l’année scolaire 2011-2012 sur la corpulence des enfants, en grande section de maternelle, et en classe de 6ème à La Réunion.
Cette étude est une des actions prévues dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Activité Alimentation Nutrition Santé (PRAANS).
Les résultats sont issus d’une grande collecte qui a mobilisé l’ensemble des personnels des services de santé de l’académie de La Réunion. Le constat n’est pas alarmant, mais appelle à la vigilance.

La Plateforme d'Information des Etudes en Santé (PIES) publie sa première étude consacrée à la mortalité à La Réunion entre 2007 et 2009. 
Réalisée conjointement par l'ORS et l'ARS OI, elle révèle que l'île compte en moyenne chaque année près de 4 100 décès. L'étude repose sur les statistiques de l'état-civil de l'Insee et les données de la Statistiques nationale des causes de décès élaborée annuellement par le CépiDC de l'Inserm.

Aller plus loin

Données de santé relatives aux personnes âgées à La Réunion

Visuel Personnes âgées

En 2018, l’ARS Océan Indien consacre trois publications aux données de santé relatives aux personnes âgées à La Réunion.
Consulter la rubrique dédiée

 

Contact

Contenu

Eric MARIOTTI
Responsable Etudes et Statistiques

Tél : 0262 93 95 36
Fax : 0262 93 94 45
Envoyer un courriel
 

Visuel
VISUEL InExtenso_couverture