Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Eclipse solaire du 1er septembre 2016 : l’ARS OI présente le bilan sanitaire

Actualité
prévention
Date de publication
Visuel
Visuel Eclipse
L’éclipse annulaire de soleil du 1er septembre 2016 a été un évènement exceptionnel, qui a connu un engouement important du public à La Réunion et à Mayotte. L'observation sans précaution d'une éclipse de soleil peut être dangereuse pour les yeux. Face à ce risque, les pouvoirs publics ont organisé de nombreuses actions pour prévenir les accidents ophtalmologiques.
Corps de texte

À la demande de l’ARS Océan Indien, une surveillance épidémiologique des effets potentiels de l’observation de l’éclipse a également été mise en place, afin d’évaluer l’impact sanitaire. Le bilan de cette surveillance fait état d’un seul cas de complication oculaire possiblement lié à l’éclipse à La Réunion et aucun à Mayotte. L’impact sanitaire a donc été extrêmement faible, signe, a priori, que la population a suivi les recommandations.

Dès le mois de juin, de nombreuses actions ont été menées afin de sensibiliser les habitants sur l’importance de porter des lunettes spéciales pour observer le phénomène sans danger.

Equipement en lunettes de protection

• Etat des lieux des stocks :
Pour assurer aux deux îles de pouvoir répondre à la demande du public, l’ARS Océan Indien a réalisé début juin une évaluation du stock prévisionnel de lunettes auprès des principaux distributeurs (opticiens et pharmaciens) : environ 700 000 paires de lunettes étaient disponibles à la Réunion et environ 60 000 à Mayotte.

• Equipement des scolaires :
Le Rectorat de la Réunion et le Vice-Rectorat de Mayotte ont mis en place d’importants dispositifs de distribution de lunettes de protection pour les élèves des écoles élémentaires et du secondaire, ainsi que pour les personnels des établissements, accompagnant de nombreux projets pédagogiques.

Ces actions ont contribué à garantir à la population des deux îles de pouvoir observer ce phénomène exceptionnel avec un niveau de protection suffisant.

 

Actions de communication

Des opérations de communication (communiqués et conférences de presse) ont été réalisées en juillet et en août, par les préfectures, l’ARS Océan Indien, et leurs partenaires, afin de :

• Sensibiliser le public sur l’importance de se munir de lunettes de protection pour observer le phénomène,

• rappeler qu’en aucun cas, le soleil ne devait être observé avec des instruments d'optique ni avec des moyens de protection de fortune.

A La Réunion, comme à Mayotte, la couverture médiatique a été intense, et a ainsi favorisé une bonne sensibilisation du public sur le risque et la conduite à tenir.

Au final, un seul cas de complication oculaire possiblement lié à l’éclipse a été identifié à la Réunion et aucun à Mayotte. Ce seul cas signalé a été classé comme « possible » du fait d’une pathologie oculaire sous-jacente ne pouvant permettre de conclure quant au lien avec l’observation de l’éclipse.

Aucun autre cas de complication oculaire survenu à l’issue de l’éclipse n’a été signalé, ni par les établissements de santé, ni par les ophtalmologistes libéraux. L’analyse des passages aux urgences à la Réunion et à Mayotte n’a montré quant à elle aucune augmentation des passages aux urgences pour troubles oculaires suite à l’éclipse.

Au final, au regard de l’engouement très important qu’a suscité le phénomène auprès de la population des deux îles, l’impact sanitaire de cet évènement exceptionnel a donc été extrêmement faible.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Responsable de la communication
Huguette YONG-FONG 

0262 93 94 93
06 92 65 48 66
huguette.yong-fong@ars.sante.fr

Voir Aussi