Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Changeons de regard sur le médicament générique !

Actualité
Date de publication
Visuel
Visuel Changeons de regard sur le médicament générique
Dans le cadre du plan national de promotion des médicaments génériques, le Ministère en charge de la Santé, en partenariat avec l'Assurance Maladie et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lancent une campagne nationale d'information, qui s'inscrit dans un programme de communication de grande envergure (2016-2018).
Corps de texte

 Annoncée hier mardi 27 septembre par Marisol Touraine, la campagne nationale d’information a vocation à consolider la confiance et les connaissances du grand public sur la qualité, la sécurité et l’efficacité des médicaments génériques au travers d’un dispositif de grande ampleur.

Présents depuis 20 ans en France, les médicaments génériques ont trouvé leur place dans les pratiques de santé. Parce que le médicament générique a fait ses preuves, son efficacité, sa sécurité et sa qualité sont globalement reconnues par les professionnels de santé et une grande majorité de la population. Aujourd’hui :
• près de 8 Français sur 10 y ont recours pour se soigner et 93 % en sont satisfaits. 
 82 % des médecins généralistes et 97 % des pharmaciens déclarent utiliser des médicaments génériques lorsqu’ils sont malades.

Néanmoins, certains atouts du médicament générique demeurent méconnus et des doutes persistent sur certains sujets comme les contrôles. 

Objectif de la campagne : consolider la confiance dans le médicament générique pour ancrer son usage et conforter les bons réflexes, de sorte que la France rattrape son retard sur des pays en pointe comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni.

Pour toucher tous les Français, une campagne est mise en place à l’échelle nationale et régionale. Des outils de communication ludiques et pédagogiques ont été développés autour d’une signature : « Devenir générique ça se mérite » :

• Télévision : diffusion d'un spot intitulé « l’armoire de salle de bain » du 27 septembre au 23 octobre 2016.

• Presse écrite et en affichage : 10 annonces illustrées, déclinées autour des 5 thématiques de la campagne (l’antériorité, l’efficacité-sécurité, la qualité, les enjeux économiques et sociétaux et la pratique au quotidien), seront diffusées dans la presse écrite, au sein des pharmacies, des cabinets médicaux, des établissements de soins courant octobre.

• Radio : 4 spot donnent la parole à des experts et à des professionnels de santé, diffusés à partir du 22 octobre, sur 3 semaines.

• Espace d’information et d’échanges  : pour faciliter l’accès à l’information et les échanges sur les médicaments génériques, la campagne converge vers un site internet unique et refondu : medicaments.gouv.fr. 

Au-delà des informations complètes mises à la disposition des professionnels de santé, un espace inédit de questions/réponses sera ouvert à tous dès le 27 septembre jusqu’au 21 novembre, accessible sur PC, tablette et téléphone mobile. Les internautes pourront poser toutes leurs questions sur les médicaments génériques à des experts professionnels de santé. Les réponses seront consultables par tous les visiteurs.

La campagne s’attache également à faciliter la pratique des professionnels de santé ainsi que le dialogue avec leurs patients. A la faveur d'un partenariat étroit avec le collège de la médecine générale (CMG), des tables rondes réunissant professionnels de santé et patients ont été organisées en région et leur ont permis d'échanger autour de plusieurs thèmes tels que la bioéquivalence ou la primo-prescription. Directement issus de ces échanges, cinq mémos pratiques ont été remis aux médecins dans le cadre des visites des délégués de l'Assurance Maladie, et proposés en téléchargement sur le site : medicaments.gouv.fr