Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

Appel d’offres de la CGSS relatif aux services d’opérateurs pour la dispensation du programme de prévention du diabète de type 2 chez les personnes à haut risque par le changement des habitudes de vie, Accord cadre à bons de commande

Article
Visuel
Personnes pratiquant du sport
Crédit : fotolia
L’ARS OI a retenu la lutte contre le diabète, comme priorité régionale et a réuni en 2016 et 2017 une « conférence de consensus » où l’objectif était que tous les acteurs relèvent le défi d’une prévention efficace et d’une meilleure qualité de vie pour les patients.
Corps de texte

Cette conférence a permis de s’accorder sur la situation du diabète et de produire des référentiels d’interventions consensuels entre tous les acteurs du territoire.
Lorsque le ministère de la santé et la CNAMTS ont souhaité mettre en œuvre une expérimentation sur la prévention du diabète il a semblé naturel en raison de l’enjeu majeur que représente le diabète à la Réunion, que notre île fasse partie des territoires d’expérimentation au côté de la Seine Saint Denis et du Bas Rhin.
La CNAMTS finance cette expérimentation et la CGSS en partenariat avec l’ARS OI sont chargés de la mettre en œuvre sur l’île de la Réunion.

Cette expérimentation vise à mettre en place un programme intensif ciblé sur les adultes à risque de diabète. Cette action porte sur trois volets : alimentation, activité physique et accompagnement psychosocial au changement sous forme de séances collectives assurées par des opérateurs de terrain. L’objectif est de modifier les habitudes alimentaires, de renforcer l’activité physique des personnes à risque de diabète, afin de retarder ou d’éviter la maladie.

A La Réunion, la CGSS lance un appel d’offres afin de recruter des opérateurs susceptibles de mettre en place un programme de prévention du diabète sur chacun des secteurs de la Réunion (Nord, Sud, Est, Ouest).

Le présent appel d’offres vise à recruter les opérateurs qui mettront en place sur chacun des secteurs de l’île (Nord, Sud, Est Ouest), un programme de prévention destiné aux personnes adultes à risque de diabète.

L’expérimentation est prévue sur 5 ans. Le programme d’une durée de 2 ans pour chaque personne, comporte un entretien d‘engagement et 10 séances la première année puis une séance la 2ème année. Il est construit autour de 3 thématiques : l’alimentation, l’activité physique et les aspects psychosociaux indispensables au changement.

Les réponses sont attendues pour le 11 septembre (14h00 Heure de Paris)

Accéder à l’appel d’offres

Aller plus loin

Liens utiles