Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

27 novembre : Journée départementale de lutte contre la dengue

Actualité
prévention Moustiques & maladies
Date de publication
Visuel
La préfecture et l’ARS Océan Indien organisent une nouvelle journée départementale dédiée à la lutte contre la dengue à La Réunion le 27 novembre 2019. Objectif, rappeler à chacun l’importance de se protéger et lutter efficacement contre les moustiques. De nombreux partenaires se sont engagés pour cette journée à relayer les messages de prévention à l’attention de leurs personnels, clients...
Corps de texte

La première journée départementale organisée en décembre 2018, parrainée par de nombreuses personnalités locales avait permis d’associer les acteurs socio-économiques du territoire. Plus de 500 partenaires avaient alors participé à relayer les messages de prévention.

Pour cette journée du 27 novembre 2019, les partenaires du dispositif ont à nouveau été sollicités et mèneront des actions sur leurs différents sites pour :

  • Convaincre et mobiliser les Réunionnais à l’importance de mettre en œuvre les gestes de prévention individuelle (éliminer les gîtes larvaires, se protéger des piqûres et consulter un médecin en cas de symptômes évocateurs)
  • Sensibiliser sur l’efficacité de la protection contre les piqûres de moustiques pour réduire les risques de transmission du virus de la dengue à La Réunion (utilisation de répulsifs, …)
  • Relayer très largement les messages sur les gestes de prévention à adopter
  • Encourager l’engagement de l’ensemble des acteurs dont chaque réunionnais à la maison comme au travail dans cette lutte collective. Cette journée est l’occasion de présenter et de lancer la démarche de communication engageante à destination des entreprises.

Un kit de communication grand public a été mis à disposition des partenaires de la journée.

En savoir plus sur la campagne et le kit de communication

De nombreux acteurs privés et publics participent à cette journée et organisent des actions de prévention à l’attention de leurs personnels, clients ou grand public ce mercredi 27 novembre. Parmi les nombreuses actions organisées par les établissements de santé et les entreprises.

Plus de 500 partenaires participeront cette année encore à relayer les messages de prévention et notamment la campagne « Se protéger, c’est protéger ses proches ! »

Quelques exemples d’actions prévues

Un grand MERCI à tous ces acteurs qui luttent contre la dengue aux côtés des autorités.

EDF
Relai des messages sur les réseaux sociaux (30 000 followers), diffusion du visuel « Epidémie de dengue » sur tous les courriers clients de janvier à juillet (près de 400 000 foyers).

Crédit Agricole
Affiche apposée dans les agences de l’île (50 agences), le 27/11 : distribution de répulsifs à l’ensemble des salariés, animation au siège avec diffusion des messages de prévention, port du foulard « Ensemble contre les moustiques » par les salariés.

Cartatout
Relai de la campagne sur le site internet et intégration des messages de prévention dans tous leurs mailings, publipostage et page Facebook (32 000 adhérents).

Groupe TOTAL Réunion
Diffusion de l’affiche dans les stations-service, sièges et antennes, relai de la charte dans les stations, relai sur Facebook, communication en interne à l’ensemble de leurs collaborateurs, et à l’horizon 2020, organisation de sessions de sensibilisation à destination des collaborateurs.

GROUPE COLAS SCPR
Communication en interne à l’ensemble de leurs collaborateurs, intégration des messages dans tous leurs mailings, publipostage et post Facebook.

PRUDENCE CREOLE
Posts Facebook jusqu’à la fin de l’année, affichage sur onze sites, communication aux 190 employés.

SHLMR
Affichage sur l’ensemble des sites, communication en interne à l’ensemble de leurs collaborateurs.

M BRICOLAGE Saint-Paul
Affichage, sensibilisation par les équipes du rayon jardinage, port du foulard « Ensemble contre les moustiques » par les caissières lors de la journée départementale.

SUPER U de La Possession
Diffusion de messages de prévention au micro et affichage, diffusion de l’affiche sur les écrans, port du tee-shirt « Ensemble contre les moustiques » par le personnel lors de la journée départementale.

S’CENTER Saint-Leu
Diffusion de messages de prévention au micro, affichage, diffusion de l’affiche sur les écrans, port du tee-shirt « Ensemble contre les moustiques » par le personnel lors de la journée départementale.

Etc …

Se protéger, c'est aussi protéger ses proches !

Connaitre et appliquer, à titre personnel, les mesures de prévention pour lutter contre le virus de la dengue, reste de loin le moyen le plus efficace pour éviter de contracter la maladie et de la transmettre à son entourage.

 

Se protéger des piqûres de moustique pour protéger les autres + 7 jours

 

Les mesures les plus efficaces

UTILISER des produits répulsifs

L’utilisation des produits répulsifs est l’une des mesures les plus sûres pour lutter contre la propagation de la dengue. Ces répulsifs cutanés sont à appliquer sur toutes les parties du corps non couvertes, lors d’activités en  extérieur, surtout le matin et le soir, les périodes de plus forte activité du moustique. La durée de la protection varie de 4 à 8 heures. Des produits spécifiques sont réservés pour l’enfant et la femme enceinte.

PORTER des vêtements longs et couvrants

Il est très fortement recommandé de porter des vêtements clairs et couvrants (manches longues, pantalons, chaussures fermées) pour se protéger, surtout le matin et le soir. Ces vêtements peuvent également être imprégnés par spray ou trempage dans une solution insecticide (perméthrine).

INSTALLER des moustiquaires

La moustiquaire de lit constitue une barrière efficace pour les personnes contraintes d’être alitées en journée et notamment les nouveaux nés. L’emploi de moustiquaires de berceau constitue ainsi le moyen prioritaire de protection pour ces jeunes enfants.

Des moustiquaires peuvent également être posées sur les fenêtres et les portes pour une meilleure protection à l’intérieur des habitations aux périodes d’agressivité du moustique (le matin et le soir).

Des mesures complémentaires peuvent également être envisagées.
 

Les mesures qui protègent moins

  • la pulvérisation dans la maison de « bombes » insecticides (disponibles dans le commerce)
  • la climatisation, la ventilation
  • l’utilisation de serpentin fumigène (à réserver exclusivement en extérieur).
     

Les mesures qui ne protègent pas 

  • les bracelets anti-insectes
  • les huiles essentielles (citronnelle, géranium) : la durée d’efficacité, généralement inférieure à 20 minutes, est insuffisante
  • les appareils sonores à ultrasons, la vitamine B1, l’homéopathie…
  • les rubans, papiers et autocollants gluants sans insecticide…

Des études scientifiques ont démontré que les bougies, les bracelets et les appareils sonores à ultrason sont inefficaces pour se protéger des piqûres de moustiques. La citronnelle ou d’autres huiles essentielles peuvent avoir un pouvoir répulsif mais leur durée d’action est en général très faible et en tout cas beaucoup plus courte que celle des produits répulsifs classiques. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette.

Votre pharmacien pourra vous conseiller sur l’utilisation des répulsifs et les mesures de protection individuelle.

La communication engageante à destination des entreprises

Aujourd’hui, la lutte contre la dengue constitue un enjeu sanitaire important de notre île. Aussi, pour éviter l’installation et la réémergence chaque année de ce virus transmis par les moustiques, il est nécessaire de s’inscrire dans une lutte collective et durable. La mobilisation de chacun d’entre nous à la maison comme au travail est donc essentielle pour protéger la santé des réunionnais et préserver l’attractivité du territoire.

Depuis plusieurs années, la préfecture et l’ARS OI encouragent et valorisent les comportements protecteurs mis en œuvre par la population.

A l’occasion de cette journée départementale de lutte contre la dengue, la préfecture et l’ARS Océan Indien lancent la démarche de communication engageante auprès des établissements publics et privés volontaires afin d’inciter et de valoriser les gestes de prévention en s’inscrivant dans un changement durable de comportement.

La charte d’engagement 

 ARS_DENGUE_STICKER_nov2019.png

Il s’agit de signer une charte d’engagement de l’établissement et d’afficher l’engagement de l’établissement à l’aide d’un autocollant « Ici établissement engagé  » visible des personnes fréquentant l’établissement.

En signant la charte d’engagement, les organismes volontaires s’engagent en :

  • préservant la santé de leurs personnels et de leurs visiteurs (élimination des gîtes larvaires et mise à disposition de répulsifs pour les personnels exposés),
  • informant et relayant les campagnes de communication,
  • facilitant les interventions des équipes d’intervention de lutte contre la dengue.

 

Bandeau pour les sites Internet et les courriels

Aller plus loin

SE PROTEGER, C’EST AUSSI PROTEGER SES PROCHES !