Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

18 novembre : 1ère journée de sensibilisation aux risques liés aux antibiotiques

Actualité
prévention
Date de publication
Visuel
1ère journée de sensibilisation aux risques liés aux antibiotiques
A l’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques, l’ARS Océan indien soutient l’initiative du Centre de prévention des infections associées aux soins de l’océan indien (CPIAS), qui organise une manifestation à l’attention du grand public le dimanche 18 novembre de 10h à 15h au Jardin de l’Etat à Saint Denis.
Corps de texte

La découverte des anti-infectieux, et des antibiotiques en particulier, a constitué un extraordinaire progrès qui a permis de prolonger la durée de vie des êtres humains. Mais l’usage abusif et trop souvent incorrect des antibiotiques a contribué au développement et à la dissémination de bactéries qui sont devenues résistantes aux antibiotiques.

L’antibiorésistance est un grave problème de santé publique mondial, qui progresse extrêmement rapidement, et qui s’accélère depuis les années 2000. Si les habitudes de surconsommation d’antibiotiques ne sont pas stoppées, l’antibiorésistance pourrait devenir l’une des principales causes de mortalité dans le monde.

La journée se déroulera le dimanche 18 novembre de 10h à 15h au Jardin de l’Etat à Saint Denis.
Elle permettra au public de venir à la rencontre de professionnels de santé  pour poser des questions, écouter des interviews, découvrir ce qu’est l’antibiorésistance, son évolution et que faire pour la contrer.
Des jeux seront proposés aux petits et grands et de nombreux lots sont à gagner.

Les gestes de prévention de l'antibiorésistance

  • Je respecte la prescription : dose, fréquence, durée et heures de prise du traitement.
  • Je lis la notice pour vérifier les modalités d'utilisation et les précautions d'emploi. En cas de doute, j'interroge mon médecin ou mon pharmacien.
  • Je signale tout effet indésirable survenu pendant le traitement à mon pharmacien, mon médecin ou directement sur le site www.signalement-sante.gouv.fr
  • Une fois le traitement terminé, je rapporte à mon pharmacien toutes les boites entamées ou non utilisées.
  • Je ne prends pas d’antibiotiques sans prescription d’un médecin.
  • Je n’arrête pas un traitement prématurément. Même si l’état s'améliore. L’antibiotique doit être pris conformément à la prescription du médecin ; En effet, aller mieux ne signifie pas que toutes les bactéries responsables de l’infection  ont été éliminées. Celles qui restent peuvent alors développer une résistance contre cet antibiotique. Ce dernier n’aura alors plus d’effet lors d’une utilisation ultérieure.
  • Je ne réutilise pas sans avis médical des antibiotiques entamés ou non utilisés lors d’un précédent traitement même si les symptômes semblent les mêmes.
  • Je ne donne pas mon traitement à quelqu’un d’autre (un antibiotique est spécifique à chaque personne.
 Affiche ATB 2018

Télécharger l'affiche

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens Utiles

Contact

Contenu

Pour tout renseignement :
CPIAS Océan-Indien
cpias.oi@chu-reunion.fr
📞 02 62 90 57 80