Pour la santé à La Réunion et à Mayotte

12ème édition de la Semaine européenne de la vaccination du 23 au 29 avril 2018

Actualité
Santé de la population prévention
Date de publication
Visuel
capture nourrisson
Le thème retenu cette année en France est celui de la vaccination du nourrisson, ce qui permet d’accompagner l’entrée en vigueur de l’extension de l'obligation vaccinale de l’enfant de moins de deux ans.
Corps de texte

Créée à l’initiative de l’OMS, la Semaine européenne de la vaccination a pour objectif de rappeler à tous les publics les bénéfices de la vaccination. L’ARS Océan Indien poursuit son engagement en faveur de la vaccination.

Pourquoi se faire vacciner ?

Les nouveautés 2018 : la vaccination du nourrisson

Depuis le 1er janvier 2018, la loi rend obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans, 8 vaccins en plus des 3 qui l’étaient déjà. Ces 8 vaccins ne sont pas nouveaux puisqu’ils étaient déjà recommandés pour tous les enfants. Ainsi, environ 70% des enfants bénéficiaient déjà de ces vaccins !

Mais cela n’est pas suffisant puisqu’il faut atteindre les 95% pour interrompre la transmission des maladies. Si l’on passe de 3 à 11 vaccins, concrètement, cela ne mutiplie pas les rendez-vous ou les injections pour les enfants. 

Pourquoi rendre 11 vaccins obligatoires?

La vaccination permet de leur éviter de contracter de nombreuses maladies infectieuses très contagieuses, et de diminuer le risque d’épidémies. Rappelons-le : l’extension des obligations vaccinales a pour objectif de protéger les enfants, tous les enfants ! Ces 11 vaccinations, désormais obligatoires, conditionnent l’entrée en collectivité pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

Vaccins obligatoires : qu'est ce qui change?

Et vous, où en êtes-vous dans vos vaccinations ?

Les enfants ne sont pas les seuls concernés ! Pensez à faire un bilan avec votre médecin traitant, à l’occasion d’une prochaine visite, ou à demander conseil à votre pharmacien, votre infirmier ou votre sage-femme.